08 novembre 2005

THAILANDE 1 ( Du 14/10 au 07/11 )

dsc09943dsc09945dsc09949dsc09951dsc09947Nous atterrissons à Bangkok où un bus nous conduit dans le quartier de Banglamphu, point de rencontre des touristes. Nous rencontrons Matha, une thaïlandaise qui nous fait découvrir Khao San Road où nous sirotons des cocktails préparés dans des combis VW ambulants qui se transforment en bar la nuit venue. Nous profitons de ces quatre jours pour rattraper notre retard sur le blog, et regarder des films en plein-air en dégustant des spécialités locales. Nous nous dirigeons vers Petchaburi en train, 160 kms au sud de Bangkok. Ici, très peu de touristes, d'ailleurs nous avons du mal à nous faire comprendre parfois. Mémorable visite de la grotte de Khao Luang où la lumière naturelle provenant d'une petite ouverture au zénith illumine les Bouddhas et font de ce site un endroit très spirituel. Aussi, les singes vous attendent à l'entrée ; ces derniers nous ont volés notre sac de bananes. On se souviendra aussi de la visite du parc historique de Khao Wang et Phra Nakhan Khiri, un ancien palace où une chaleur insupportable oblige Fabien a alterner entre deux chemises pour les faire sécher. Puis c'est à Hua Hin que nous séjournons peu de temps où la plage est moche et l'eau marron, et où les vendeurs ambulants ne vous lâchent pas d'une seconde. Ici, le marché du sexe est omniprésent. Nous croisons énormément de sexagénaires européens accompagnés de belles et jeunes thaïlandais/e, qu'ils trouvent dans ces bars aux filles aguicheuses. Puis nous voilà repartis pour Chumphon, encore plus au sud, à 500 kms de Bangkok, arrêt obligatoire pour se rendre a Ko Tao, une île paradisiaque juste en face où Fabien pourra enfin plonger. Mais à notre arrivée, il pleut averse, une partie de la ville est inondée. Le même temps est prévu pour les 10 prochains jours. Résultat : pas d'île paradisiaque, pas de plage au sable blanc et pas de plongées pour Fabien (harggggggggg). Il n'y a qu'une chose à faire, rentrer plus au nord sur la capitale où le climat y est plus sec. On décide de faire le trajet en une fois, quelques treize heures de train (retard compris), en 3eme classe sur des planches en bois. Le temps de nous réorganiser et nous partons pour Kanchanaburi situé à l'ouest du pays. 130 kms en train nous sépare de cette ville de 61 800 habitants, fameuse pour son pont de la rivière Kwai. Sa tragique histoire raconte la guerre et ses horreurs. Nous avons passé une très belle journée au parc national Erawan, parc le plus visité de thaïlande pour sa rivière Mae Nan Kwae Yai et ses 7 chutes d'eau. Puis nous décidons de louer des vélos. On decouvre le Wat Than Khao Pun, une grotte d'une beauté incroyable avec ses Bouddhas, ses stalactites et stalagmites de calcaire, et ses chauves-souris. C'est ici qu'un monk nous offre un bracelet multicolore qu'il béni, porte chance que l'on ne quittera plus. Nous continuons plus vers l' Ouest, Sangkhlaburi à proximité de la frontière Burmese. De notre hôtel nous observons des couchers de soleil magnifiques. Nous découvrons la forêt alentour à dos d'éléphants et en "bambou rafting". Retour sur Bangkok (via Kanchanaburi où le train se fait encore attendre) pour accueillir les parents de Nadège.

Posté par nadetfab à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur THAILANDE 1 ( Du 14/10 au 07/11 )

Nouveau commentaire